Lutte Contre ...

L’ambroisie une plante envahissante qui nuit à la santé

Ambrosia artemisiifolia, l’ambroisie à feuilles d’armoise, communément appelée Ambroisie, fait partie de la famille des composées (Astéracées).

C’est une plante envahissante qui est apparue pour la première fois en France à la fin du XIXe siècle. Elle provient d’Amérique du Nord et l’Homme est le vecteur principal de son introduction et de son expansion. Elle pousse préférentiellement dans les cultures de printemps et plus particulièrement le tournesol, les terrains abandonnés, les friches, le long des routes, des voies ferrées, des vergers…

Son pollen est très allergisant, il suffit de quelques grains de pollen par mètre cube d’air pour que les symptômes apparaissent. 6 à 12 % de la population exposée sont allergiques à l’ambroisie. Depuis environ 20 ans, elle est en pleine expansion et colonise une grande partie de la France. Les pollens sont libérés d’août à septembre avec généralement un pic vers la mi-août.

En région Rhône-Alpes, la lutte contre l’ambroisie est obligatoire.

 

Participer à la lutte contre l’ambroisie

 

https://i0.wp.com/www.signalement-ambroisie.fr/img/Schema_PageAccueil_Siteweb.png?w=1080&ssl=1

Que faire ?

Sur ma propriété : je l’arrache !

Hors de ma propriété, sur un terrain public, s’il y a seulement quelques plants : je l’arrache !

Hors de ma propriété, s’il y a en a beaucoup : je signale la zone infestée par un des moyens suivants :

Le signalement sera communiqué à la mairie concernée qui engagera les actions nécessaires à l’élimination des plants.

Plus d’informations : signalement-ambroisie

edes albopictus, dit « le moustique tigre », est originaire d’Asie et se distingue par sa coloration contrastée noire et blanche.
Progressivement implanté dans l’Ain, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Loire, le Puy-de Dôme, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie depuis 2012, il peut être vecteur de maladies comme le zika, la dengue et le chikungunya.

Il est nécessaire de lutter contre sa prolifération.

 

Limiter sa prolifération

Reconnaitre le moustique tigre

 

 

Pour en savoir plus :

Originaire du continent asiatique, Vespa velutina nigrithorax, occupe aujourd’hui la quasi-totalité des départements français.

Il est source de difficultés du fait de sa présence dans les zones urbanisées, mais également d’un point de vue environnemental, par la prédation qu’il exerce sur certaines espèces et notamment l’abeille domestique.

Très souvent confondu avec le frelon européen, certains critères permettent néanmoins de facilement l’identifier.

Pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, sa présence est maintenant avérée dans l’ensemble des départements.

Un dispositif de surveillance et de lutte, piloté par la FRGDS1, en partenariat avec la FREDON2, vise à repérer et faire détruire les nids par des entreprises spécialisées avant la sortie des fondatrices, afin de maintenir la population de frelons asiatiques à un niveau acceptable.

A ce titre, toute personne suspectant la présence d’un frelon asiatique sur une zone est invitée à en faire le signalement.

1 FRGDS : Fédération Régionale des Groupements de Défense Sanitaire

2 FREDON : Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles

 

Signaler un nid de frelons asiatiques

En cas de suspicion de nid de frelon asiatique, ne cherchez en aucun cas à détruire le nid seul, même s’il est de petite taille et gardez une distance de sécurité autour du nid d’au moins 10 mètres.

Signaler un nid de frelons asiatiques : signalement

Reconnaitre le frelon asiatique

Plus d’informations : frelonsasiatiques.fr